La fête du pont Colbert

Le message de Mme Catherine Morin-Desailly – A travers Le Pont Colbert, c’est notre patrimoine Normand qui doit être mis en valeur !

Bonjour,

Voici un article paru sur le site de Mme Catherine Morin-Desailly, sénatrice de la seine maritime, conseillère de la ville de Rouen, Conseillère communautaire CREA intitulé A travers Le Pont Colbert, c’est notre patrimoine Normand qui doit être mis en valeur ! et publié le 5 avril 2016.

Je me réjouis de voir le Pont Colbert de Dieppe classé comme l’un des sept joyaux d’Europe les plus menacés en 2016, au même titre que le couvent Saint Antoine de Padoue (Espagne),  le site archéologique d’Ererouyl et le village d’Ani Pemza (Arménie) ou bien encore le Kampos de Chios (Grèce), par Europa Nostra, principale organisation européenne qui œuvre pour la préservation du Patrimoine.

Durant des années, la majorité socialiste de la Région Haute-Normandie et tout particulièrement Alain Le Vern, et par la suite son successeur désigné Nicolas Mayer-Rossignol, voulait tout simplement détruire et remplacer le Pont Colbert, une position contredite par la suite par l’étude demandée par  leSyndicat mixte du Port de Dieppe.  Le 2 décembre dernier, saisie par le Président du « Comité de Sauvegarde du pont Colbert , j’avais écrit à la ministre de la Culture et de la Communication, Fleur Pellerin, pour lui demander l’examen sérieux de l’inscription du Pont Colbert à l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques.

Le Président de la Région Normandie et président du Syndicat mixte du Port de Dieppe, Hervé Morin a entendu les Dieppois, ce dont je me réjouis,  et annoncé qu’il privilégiera la restauration de l’édifice plutôt que sa destruction, prenant ainsi la mesure du  patrimoine que représente ce pont tournant construit en 1889, l’un des derniers exemplaires conservés.

Nous attendons également l’avis de la Commission Régionale du Patrimoine et des Sites (CRPS) sur le bien fondé de la protection au titre des monuments historiques du Pont Colbert. Avec les résultats de l’étude comparative des solutions de conservation et de remplacement de l’ouvrage, cela permettra au Syndicat Mixte du Port de Dieppe de prendre les mesures qui s’imposent pour l’avenir du pont Colbert.

Source

 

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *